Propriétaire : pourquoi doit-on souscrire une assurance pour le logement loué ?

Publié le : 22 novembre 20214 mins de lecture

En général, le propriétaire d’une habitation mis en location n’est pas obligé de prendre une assurance. Toutefois, l’intervention est vraiment recommandée afin de protéger le bien. N’oubliez pas que le montant de l’assurance change selon le type d’habitation, du nombre de pièces, de l’ancienneté, du type de toiture, etc.  

En quoi consiste l’assurance habitation ?

L’assurance habitation sert à couvrir la valeur de l’habitation ainsi que de son contenu contre les dégâts qu’ils supportent. En cas de dommages causés à un tiers, l’assurance habitation couvre la responsabilité du prescripteur. Il ne faut pas confondre l’assurance habitation avec l’assurance incendie. Même si elles ont la même signification, leur emploi est différent. Toutefois, MAIF vous conseille sur l’assurance propriétaire non occupant.

En réalité, la dernière est plutôt réductrice, tandis que l’assurance habitation protège le souscripteur des autres situations.

La raison d’adopter une assurance habitation

La souscription à une assurance habitation vous permet d’assurer contre les divers dégâts entraînés à votre habitation, votre mobilier ainsi que les dommages sur des tiers. Dans l’éventualité de catastrophes naturelles, d’incendies, de bris de vitres, de tempêtes et de grêle, de dégâts des eaux, de dommage électrique, de vandalisme et de vol, l’assurance peut vous dédommager. Elle peut alors se révéler très utile.

Pour choisir une assurance, il suffit d’adopter pour une assurance réservée aux propriétaires non occupants, souvent appelée PNO. Concernant le locataire, il est obligé de s’assurer au moins au titre de la responsabilité civile.

Le risque des loyers impayés

L’une des plus grandes craintes des bailleurs est que leur locataire ne règle pas le loyer. Heureusement qu’il existe de nombreuses solutions puisque la plupart des contrats d’assurances habitation offrent des choix contre les dangers d’impayés. À savoir que la formalité des propriétaires non occupants comprend une garantie de perte de loyers. Cette formule prend en charge les loyers perdus en cas de désastre remettant le bien infaisable à louer pendant les travaux de remise en l’état. En plus de cela, la loi d’accessibilité à l’habitation et à un logement renouvelé programme la mise en place d’une garantie commune des risques locatifs. Cela est dans le but de permettre aux propriétaires qui louent un urbanisme d’être couverts aux risques d’impayés de loyer, aux destructions locatives de même qu’aux frais des opérations s’il existe des dysfonctionnements du locataire.

En tout cas, même si le propriétaire n’est pas obligé à souscrire à une assurance, il a quand même tout avantage à le faire.

Plan du site